COMMENT ECRIRE SES VOEUX POUR LA CEREMONIE LAÏQUE

Beaucoup de mariés redoutent ce moment, par crainte de ne pas savoir écrire correctement,
de dévoiler une certaine intimité devant une assemblée , de ne pas être assez juste pour
décrire la profondeur de ses sentiments.
C’est pourtant LE moment clé de la cérémonie qui précède généralement l’échange des
alliances.
Voici plusieurs conseils pour vous aider et être parfaitement à l’aise le jour J.

  1. Jetez vos idées sur une feuille, ce que vous avez envie d’aborder, comment vous
    souhaitez tourner votre syntaxe, le style de votre texte (solennel, avec des extraits de
    textes ou des citations, avec des notes d’humour, etc…)
  2. Dressez une liste de ce que vous aimez chez votre moitié, de ce qui fait que c’est lui
    ou elle. Listez ses qualités, ses (tout petits) défauts qui en font une personne unique.
  3. Repensez à votre histoire, à votre rencontre, au chemin parcouru jusqu’à ce grand
    jour.
  4. Parlez de vous, de ce que vous ressentez pour lui ou elle. Même si votre pudeur
    vous fait rougir d’avance, c’est le moment de lui décrire vos sentiments.
  5. Formulez votre conception de la vie ensemble, vos envies, vos projections sur
    l’avenir.
  6. Terminez par vos promesses. Ce que votre union signifie, ce que vous définissez
    aujourd’hui en réalisant cet acte fort, et la valeur de votre engagement.
  7. Vous pouvez ponctuer votre texte d’anecdotes drôles sur votre histoire (avec
    parcimonie, la place est à l’émotion), de citations qui illustrent votre couple.
  8. N’oubliez jamais que l’assistance sera forcément bienveillante car ce sont vos
    proches qui sont là uniquement pour vous ce jour là. Laissez parler vos émotions !
  9. Pour la rédaction, faites ensuite un plan avec introduction, développement et
    conclusion (retour sur les bancs de l’école mais c’est la recette pour structurer vos
    idées et rédiger un texte fluide et cohérent)
  10. Enfin, relisez votre texte, peaufinez le si besoin (d’où l’intérêt de ne pas écrire ses
    voeux à la dernière minute). Le jour J pas d’improvisation au risque de se perdre
    dans l’émotion qui sera très forte.
  11. Vous pouvez toujours, si vous doutez, soumettre votre texte à un proche ou à votre
    officiante de Cérémonie
  12. Le mot d’ordre soyez vous même et profitez de ce moment suspendu, plongé dans
    son regard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *